---Back to esad-stg.net hub

Achille Mbembe / About the Taxi poetry project / Maison Rouge 03/07/2013

A propos du Taxi poetry project, un projet réalisé au mois de mai-juin 2013 à Johannesburg par Zen Marie, Naadira Patel et quelques autres artistes. Il s’agit de textes poétiques fixés sur les taxi bus qui sillonnent la ville de Johannesburg. 

voir : http://wiser.wits.ac.za/event/taxi-poetry-fiction-reality

https://www.facebook.com/taxipoetry

 

Je cite Achille Mbembe :
La ville est devenue aujourd’hui l’espace de création majeur, ce qui nécessite de repenser la galerie, le musée…. La ville est devenue le théâtre, non pas au sens ancien mais dans un sens dialogique.
Non plus à travers l’oeil, mais par exemple à travers ce qu’on entend, la radio, son importance. Une sphère publique vibrante de sons, mais aussi liée aux sens, mouvements du corps, les voitures… les pieds (la marche). C’est un processus de réinterprétation des classiques institutions (ici le théâtre), un travail de désassemblage et de réassemblage.
Ainsi le terme de théâtre change de sens. 

Achille Mbembe, lors d’une rencontre à la Maison Rouge, Paris, dans le cadre de l’exposition My Joburg, 03/07/2013.

 

Plusieurs éléments essentiels :

Une pensée dialogique de la notion de théâtre qui nous éloigne de sa convention. Ce n’est pas exactement la notion de théâtralité (tout ce qui fait théâtre, fiction, etc. dans la sphère quotidienne), mais cela permet d’ouvrir un espace conceptuel visant à redéfinir la notion de théâtre dans le champ des pratiques artistiques et performatives contemporaines.

Une formulation très claire d’une logique de réinterprétation des classiques institutions (ici le théâtre) à l’oeuvre à partir de “the south of theory”, pour reprendre une formulation de Sarah Nuttal (lors de la même conférence), préférable selon elle, à “thinking from the south”.

Le fait que ce ne soit plus l’oeil qui est sollicité comme le mode dominant d’expérience (mode lié au théâtre “classique”), mais les autres sens : le son, en particulier, mais aussi le mouvement, la multi focalité, la marche.

 

 



Leave a Reply

*